Les tapis de selle

Tapis de selle

Choisir l’équipement de son cheval est loin d’être facile tant le choix est vaste et il en va de même pour le tapis de selle. Avec des formes, des matières, des coupes et des couleurs très variées, le marché du tapis de selle est large et bien souvent, il est difficile de déterminer vers quel produit se diriger. Voici toutes les informations utiles à connaître sur les tapis de selle pour faire un choix raisonné.

Le rôle des tapis de selle

Le tapis de selle a une fonction essentielle puisqu’il permet de protéger la selle qui, sans lui, pourrait être abîmée par l’acidité de la sueur du cheval lors d’une séance de travail. Quand la selle est protégée de la transpiration du cheval et des résidus de poussière qui sont contenus dans les poils de celui-ci, elle n’a pas besoin d’être entretenue trop régulièrement.
De manière générale, on considère également que le tapis de selle protège le dos du cheval des frottements occasionnés par les mouvements de la selle et amortit les secousses du cavalier en mouvement pour éviter que le dos ne soit abîmé.
Attention : il est indispensable de ne pas choisir un tapis de selle pour compenser une selle qui ne conviendrait pas parfaitement au cheval. Cela ne règlera pas le problème. De même, un tapis mal confectionné ou acheté d’occasion qui aurait été mal entretenu peut provoquer des lésions sur le dos de votre cheval.

Les différentes matières et formes

Pour choisir le tapis le plus adapté à son cheval, il faut d’abord contrôler la ligne de son dos pour en prendre un qui n’y exercera pas de points de pression inutiles. Si le garrot du cheval est proéminent, il est plus judicieux de choisir un tapis dont la coupe est dégarrottée. Si en revanche le cheval n’a que très peu de garrot, on pourra opter pour un tapis à la coupe droite.

La matière dans laquelle a été confectionné le tapis de selle peut aussi être déterminante dans votre choix puisque le cheval peut bénéficier de plus ou moins de confort selon la matière choisie. Il existe en effet des tapis de selle fait de tissu matelassé, de peau de mouton véritable ou imitée, de coton ou encore en feutre de chamois. Certains sont également doublé en nid d’abeille avant d’améliorer l’absorption et l’évacuation de la transpiration.
Hypoallergéniques et faciles à entretenir, les tapis de selle en coton sont ceux qu’on rencontre le plus fréquemment. Ces tapis présentent toutefois un inconvénient majeur puisqu’ils ont un pouvoir absorbant important, si bien qu’ils peuvent abîmer la matelassure de la selle à terme. Les tapis de selle en coton sont alors plus adaptés aux chevaux qui ne transpirent pas ou peu et aux cavaliers qui montent avec une selle synthétique.
Lorsque les tapis de selle sont conçus en mouton véritable, ils sont à la fois respirants, confortables et hypoallergéniques. En revanche, en raison de leur épaisseur, ils peuvent créer des points de pression néfastes pour le cheval s’ils sont placés sous une selle trop juste. De même, ils nécessitent un entretien régulier et sont relativement coûteux.  Les tapis de selle en mouton synthétique coûtent quant  à eux moins cher et sont plus faciles à nettoyer.

formes de tapis d'equitation

Le choix de la forme du tapis de selle est généralement effectué en fonction de l’activité pratiquée. Il existe ainsi des tapis mixtes, des tapis de dressage, des tapis rectangulaires ou des tapis de forme qui épousent parfaitement la forme de la selle.

Le tapis mixte est le tapis de selle que l’on retrouve sur une majorité des chevaux, aussi bien au sein des centres équestres qu’au beau milieu des concours d’obstacle ou de complet. Contrairement à ces tapis dont le style varie énormément, le tapis de dressage est généralement sobre et raffiné. Le tapis de forme est celui qui est le plus discret puisqu’il prend la forme de la selle, évitant ainsi au cheval qui le porte de transpirer à l’endroit où reposerait normalement un tapis mixte. Ce type de tapis est obligatoire pour les concours de hunter. Le tapis western a quant à lui une forme très particulière puisqu’il est grand et carré, cela afin que la selle western puisse reposer entièrement sur celui-ci. Semblables à ces derniers, les tapis de randonnées possèdent généralement des sacoches pour transporter les accessoires indispensables lors d’une sortie à cheval.

Un choix réellement libre !

Le choix entre l’une ou l’autre de ces formes ne dépend toutefois réellement que de ses propres goûts : aucune obligation en la matière ! Si toutefois vous choisissez un tapis de forme, il est important de prendre les mesures de sa selle auparavant afin de vérifier que celle-ci reposera parfaitement sur le tapis. De même, un tapis de dressage est plus adapté à une selle de dressage dont les quartiers sont plus longs qu’à l’accoutumée.

Si vous pratiquez l’endurance, tournez-vous vers des tapis adaptés qui sont souvent plus épais, plus respirants et qui vont pouvoir protéger le dos du cheval et évacuer la transpiration de façon certaine.

Quel que soit le type de tapis choisi, il faut veiller à ne pas en prendre un trop épais pour qu’il n’y ait pas de risque de créer des points de pression inutiles qui pourraient se révéler douloureux à terme pour le cheval.

Outil utile et effet de mode

Si le tapis de selle a toujours été utilisé pour protéger le dos des chevaux, en parallèle il a permis aux cavaliers de mettre en valeur leur statut social et de faire partie d’une mode particulière. Ce fut notamment le cas au cours de la période Napoléonienne où l’empereur, désireux de montrer une certaine image de lui et de son armée à ses adversaires, a équipé les chevaux de ses maréchaux de tapis conçus dans des peaux de tigre doublées de laine, un tissu particulièrement confortable mais aussi très cher, utilisé pour rappeler l’époque antique des romains.

Actuellement, le look d’un tapis de selle a une importance toute particulière, d’autant plus qu’on retrouve des produits très variés sur le marché. Couleurs classiques ou plus flashy, surpiqûres ou cordelettes font désormais partie du design des tapis modernes. Une majeure partie des cavaliers choisissent ainsi leur tapis de façon à ce qu’il soit assorti au reste de l’équipement de leur cheval.

tapis de selle

Le tapis de selle moderne, alliance de l’utilité et de l’esthétique

Si bien sûr, le tapis de selle est aujourd’hui encore un formidable accessoire de mode choisi tant pour sa couleur que pour son style, il n’a pas qu’une utilité esthétique, bien au contraire. Le tapis choisi doit être adapté à son cheval et pour cela il se doit d’être souple et de posséder un pouvoir amortissant, surtout si le cheval a des problèmes de dos.

Le tapis de selle doit être entretenu régulièrement d’une part pour conserver sa couleur et son style et d’autre part pour le bien-être du cheval.

Les gammes de prix

Le prix d’un tapis de selle est principalement déterminé par la matière dans laquelle il a été confectionné. L’achat d’un tapis conçu en mouton véritable voire même synthétique implique d’y mettre un budget plus conséquent qu’en optant pour une matière comme le coton.

La gamme de prix des tapis de selle est très large puisqu’elle peut aller d’une dizaine d’euros pour des tapis de premier choix à des centaines d’euros pour des tapis de grande marque ou aux technologies novatrices.

Evolution technologiques des tapis

Pour que le tapis ne blesse pas le cheval en raison de frottements indésirables, il est important qu’il ne bouge pas et qu’il reste correctement dégarotté. Pour cela il existe un système de crochets appelé le « saddle-fix » inventé par Mattes qui permet de solidariser le tapis, l’amortisseur et la selle.

Il existe des tapis de selle physiologiques qui s’adaptent au dos du cheval et principalement à ceux dont la colonne vertébrale est saillante ou aux chevaux qui travaillent de façon intensive.
On retrouve également des tapis à mémoire de forme dont l’intérêt premier est qu’ils épousent complètement la forme du dos du cheval.

Certains tapis de selle disposent de la technologie Premier Equine. Ils sont conçus dans un matériau particulièrement résistant et leur revêtement alvéolé laisse circuler l’air pour éviter au cheval de transpirer et pour limiter les points de compression.

La technologie IQ Cool Confort, dont sont équipés certains tapis de selle, leurs permet de sécher plus rapidement et de mieux évacuer la sueur du cheval au travail pour lui apporter plus de confort. Cette technologie rend également leur lavage plus facile.

tapis de selle electronique

© sensorprod.com

Enfin le tapis de selle électronique fait partie des dernières innovations du secteur. Il permet d’étudier, grâce à des micro capteurs de pression, les points de pression causés par la selle sur le dos du cheval. Il a émergé en même temps que le saddle-fitting, nouvelle discipline qui consiste à adapter au mieux la selle au cheval et au cavalier.

6 commentaires à propos de “Les tapis de selle”

  1. Abrivert dit :

    Intéressant comme article, on en apprend des choses. Que pensez-vous des tapis de selle en néoprène ? A ce qu’il paraît ils gardent une chaleur constante et provoquent certaines réactions chez le cheval.

  2. Article intéressant en effet, le système de crochet saddle-fix est une bonne trouvaille !

  3. Edwina dit :

    Bonjour NéoBlogueuse,

    Je souhaiterai vous contacter par mail pour une proposition d’article.

    A très vite,

  4. Didier Jaillard dit :

    Sympa

Laisser un commentaire sur Didier Jaillard

CommentLuv badge