Les chevaux chez Walt Disney

L’hivers favorisant toutes les petites maladies, me voilà coincée à la maison, vissée sur le canapé, enroulée     dans ma couette. Une boîte de mouchoirs dans une main, et la télécommande dans l’autre. Et c’est parti pour une douce régression, un à un, je re-regarde tous les classiques de mon enfance. Comme quoi, la maladie a aussi du bon, au bout de quelques longs métrages, je réalise qu’il y a beaucoup de chevaux chez Walt Disney. Voilà une super idée d’article non ?

De Blanche Neige à Raiponce, qu’ils soient muets ou parlants, personnage secondaire ou principal, Walt Disney a su faire la part belle à nos animaux préférés. Ils sont tellement nombreux que je ne peux faire le portrait de tous, c’est la mort dans l’âme que je me résous à ne vous parler que de mes trois préférés.

Philibert, le cheval de Belle :

Philibert

Philibert ce magnifique cheval de trait est un vrai gentil, il est très communicatif. Même s’il ne parle pas, il sait très bien se faire comprendre. S’il est très malin et possède le sens de l’orientation, contrairement à Maurice… Il est également très peureux, à croire que Walt Disney connaissait  les chevaux ;-). Peureux oui, mais il n’en est pas moins courageux puisqu’il n’hésite pas à traverser à nouveau la forêt, au risque de recroiser les loups, pour aider Belle et Maurice.

 

 

Pégase, le cheval ailé d’Hercule :

Pégase

 

Quel enfant n’a jamais rêvé de posséder une peluche vivante, avec laquelle il pourrait grandir ? Cela est possible, à une condition… Être dans les petits papiers de Zeus ! Avec deux tous petits nuage, il créa Pégase pour son cher fils. Magnifique cheval ailé, avec une « cervelle de moineau », selon ses propres termes. Fidèle compagnons d’Hercule dans sa quête d’identité, il ne brille certes pas par son intelligence, mais plutôt par son côté comique et maladroit. Sa fidélité à Hercule sortira ce dernier de quelques situations pour le moins inconfortables…

 

 

Maximus, le petit dernier, cheval de Raiponce :

Maximus

On connaissait « Rex chien flic », je vous présente Maximus, véritable traqueur, aux trousses de Flynn Rider le héros masculin de ce long métrage au sens comique aigu. Son obsession s’estompe peu après sa rencontre avec Raiponce, pour laisser place à une belle amitié entre ce cheval intrépide et son ancienne proie.

 

J’aurais également pu vous parler de Froufrou, la jument très distinguée des Aristochats, ou encore de Samson, cheval du Prince Philippe, dans la Belle au bois dormant, etc. Il y a tellement de chevaux chez Walt Disney qu’une journée ne suffirait pas pour rédiger un article.

Et vous ? Lequel préférez-vous ?

Vivement que je puisse sortir de sous ma couette pour voir si, comme les chevaux chez Walt Disney, ma jument brille, comprend tout ce que je lui dis, est toujours prête à me rendre service… Ça va pas mieux moi, je dois avoir de la fièvre !

Aucun commentaire pour le moment.

Laisser un commentaire

CommentLuv badge